Passer au contenu principal

Feuille de route d'Ethereum

La voie vers davantage d'évolutivité, de sécurité et de durabilité pour Ethereum.

Ethereum est déjà une plateforme puissante pour la coordination mondiale, mais elle est encore en cours d'amélioration. Un ensemble ambitieux d'améliorations permettra à Ethereum de passer de sa forme actuelle à une plateforme entièrement mise à l'échelle et d'une résilience maximale. Ces améliorations sont décrites dans la feuille de route d'Ethereum.

Pour en savoir plus sur les précédentes mises à jour d'Ethereum, veuillez consulter notre page Historique d'Ethereum

Quels sont les changements à venir pour Ethereum ?

La feuille de route d'Ethereum décrit les améliorations spécifiques qui seront apportées au protocole à l'avenir. Globalement, la feuille de route apportera les avantages suivants aux utilisateurs d'Ethereum :

Pourquoi Ethereum a-t-il besoin d'une feuille de route ?

Ethereum fait régulièrement l'objet de mises à jour qui améliorent son évolutivité, sa sécurité ou sa durabilité. L'une des principales forces d'Ethereum est de s'adapter aux nouvelles idées issues de la recherche et du développement. L'adaptabilité donne à Ethereum la flexibilité nécessaire pour relever les nouveaux défis et suivre les avancées technologiques les plus récentes.

Comment la feuille de route est déterminée

La feuille de route est principalement le résultat d'années de travail des chercheurs et des développeurs - car le protocole est très technique - mais toute personne motivée peut y participer. Les idées commencent généralement par des discussions sur un forum tel que ethresear.ch(opens in a new tab), Ethereum Magicians(opens in a new tab) ou le serveur discord Eth R&D. Il peut s'agir de réponses à de nouvelles vulnérabilités découvertes, de suggestions émanant d'organisations travaillant dans la couche applicative (telles que les et les échanges) ou de frictions connues pour les utilisateurs finaux (telles que les coûts ou les vitesses de transaction). Lorsque ces idées arrivent à maturité, elles peuvent être proposées en tant que [propositions d'amélioration Ethereum] (https://eips.ethereum.org/(opens in a new tab)). Tout cela se fait en public, de sorte que n'importe quel membre de la communauté peut intervenir à tout moment.

[En savoir plus sur la gouvernance d'Ethereum] (/governance/)

Ethereum Wallet

Que fut l'ETH2 ?

Le terme « Eth2 » était couramment utilisé pour décrire l'avenir d'Ethereum avant le passage à la , mais il a été supprimé en faveur d'une terminologie plus précise. Il était à l'origine utilisé pour différencier le réseau Ethereum avant le passage à la preuve d'enjeu et le réseau après, ou parfois pour se référer aux différents clients Ethereum (les étaient parfois appelés clients ETH1 et les étaient parfois appelés clients ETH2).

La feuille de route d'Ethereum évoluera-t-elle au fil du temps ?

Oui, presque sans aucun doute. La feuille de route est le plan actuel de mise à niveau d'Ethereum, couvrant à la fois les plans à court terme et les plans futurs. Nous nous attendons à ce que la feuille de route soit modifiée au fur et à mesure que de nouvelles informations et technologies seront disponibles.

La feuille de route d'Ethereum est un ensemble d'intentions visant à améliorer Ethereum ; il s'agit de la meilleure hypothèse des chercheurs et des développeurs sur la voie optimale à suivre pour Ethereum.

Quand la feuille de route sera-t-elle terminée ?

Certaines mises à niveau ont une priorité plus basse et ne seront probablement pas implémentées dans les 5 ou 10 prochaines années (par exemple la résistance quantique). Il est compliqué de prévoir une chronologie précise pour chaque mise à niveau car de nombreux éléments de la feuille de route sont travaillés en parallèle et développés à différentes vitesses. L'urgence d'une mise à niveau peut également évoluer dans le temps en fonction de facteurs externes (par exemple, un bond soudain dans les performances et la disponibilité des ordinateurs quantiques peut rendre plus urgente la cryptographie avec résistance quantique).

L'une des façons d'envisager le développement d'Ethereum est de faire une analogie avec l'évolution biologique. Un réseau capable de s'adapter à de nouveaux défis et de rester sain a plus de chances de réussir qu'un réseau réfractaire au changement, même si au fur et à mesure que le réseau devient de plus en plus performant, évolutif et sûr, il sera de moins en moins nécessaire d'apporter des modifications au protocole.

Dois-je faire quelque chose lors d'une mise à jour ?

Les mises à niveau n'ont généralement pas d'impact sur les utilisateurs finaux, si ce n'est qu'elles offrent une meilleure expérience utilisateur, un protocole plus sûr et peut-être plus d'options pour interagir avec Ethereum. Les utilisateurs réguliers ne sont pas tenus de participer activement à une mise à niveau, ni de faire quoi que ce soit pour sécuriser leurs actifs. Les opérateurs de devront mettre à jour leurs clients pour se préparer à une mise à niveau. Certaines mises à niveau peuvent entraîner des changements pour les développeurs d'applications. Par exemple, les mises à niveau de l'expiration de l'historique peuvent amener les développeurs d'applications à obtenir des données historiques à partir de nouvelles sources.

Qu'en est-il de The Verge, The Splurge… ?

Vitalik Buterin a proposé une vision de la feuille de route d'Ethereum(opens in a new tab) organisée en plusieurs catégories liées par leurs effets sur l'architecture d'Ethereum. Elle comprenait :

  • La Fusion : mises à niveau liées au passage de la à la
  • The Surge : mises à niveau liées à l'évolutivité grâce aux et à la fragmentation des données
  • The Scourge : mises à niveau liées à la résistance à la censure, la décentralisation et les risques de la pour le protocole
  • The Verge : mises à niveau liées à la vérification des facilitée
  • The Purge : mises à niveau liées à la réduction des coûts de calcul du fonctionnement des nœuds et à la simplification du protocole
  • The Splurge : autres mises à niveau qui ne s'adaptent pas bien aux catégories précédentes.

Nous avons décidé de ne pas utiliser cette terminologie parce que nous voulions utiliser un modèle plus simple et plus centré sur l'utilisateur. Bien que nous utilisions un langage centré sur l'utilisateur, la vision reste la même que celle proposée par Vitalik.

Qu'en est-il de la fragmentation ?

La fragmentation est la division de la blockchain Ethereum afin que des sous-ensembles de ne soient responsables que d'une fraction du total des données. C'était originellement de cette manière qu'Ethereum devait passer à l'échelle. Néanmoins, les (couche 2) se sont développés bien plus rapidement que prévu et ont déjà fourni une grande capacité à monter en charge, et en fourniront encore plus après que le Proto-Danksharding sera mis en œuvre. Cela signifie que les « chaînes de fragments » ne sont plus nécessaires et ont été supprimées de la feuille de route.

Vous recherchez des mises à niveau techniques spécifiques ?

  • Danksharding - Le Danksharding rend les rollups de couche 2 bien plus abordables pour les utilisateurs en ajoutant des « blob » de données aux blocs d'Ethereum.
  • Retraits de Staking - La mise à niveau Shanghai/Capella a activé les retraits de staking sur Ethereum, permettant aux gens de déverrouiller leurs ETH mis en jeu.
  • Finalité à un seul créneau - Au lieu d'attendre pendant 15 minutes, les blocks pourraient être proposés et finalisés dans le même créneau. Ceci est plus pratique pour les applications et bien plus difficilement attaquable.
  • Séparation Proposeur et Constructeur - Découper les tâches de construction et de proposition de blocs entre plusieurs validateurs distincts crée une manière plus équitable, plus résistante à la censure, et plus efficace pour Ethereum d'atteindre le consensus.
  • Élection secrète du leader - Utilisation astucieuse de la cryptographie pour s'assurer que l'identité du proposeur du bloc courant ne peut pas être rendue publique, le protégeant de certains types d'attaques.
  • Abstraction de compte - L'abstraction de compte est une gamme de mises à niveau qui permettent aux contrats de portefeuilles intelligents d'être nativement supportés sur Ethereum, plutôt que de devoir utiliser un intergiciel complexe.
  • Arbres Verkle - Les arbres Verkle sont des structures de données qui peuvent être utilisés pour permettre des clients sans état sur Ethereum. Ces clients « sans état » nécessiteront de faibles espaces de stockage mais seront toujours capables de vérifier les nouveaux blocks.
  • Statelessness - les clients sans état seront capables de vérifier de nouveaux blocs sans devoir stocker de vastes quantités de données. Cela offrira tous les avantages de l’exploitation d’un nœud avec seulement une infime fraction des coûts actuels.

Cette page vous a été utile ?

Dernière mise à jour du site: 10 juillet 2024

Apprendre

  • Centre d'apprentissage
  • Qu'est-ce qu'Ethereum ?
  • Qu'est-ce que l'ether (ETH) ?
  • Portefeuilles Ethereum
  • Qu'est-ce que le Web3 ?
  • Contrats intelligents
  • Gas fees
  • Exécuter un nœud
  • Sécurité d'Ethereum et prévention des arnaques
  • Quiz Hub
  • Glossaire Ethereum

Recherche

  • Livre blanc Ethereum
  • Feuille de route d'Ethereum
  • Sécurité renforcée
  • Histoire technique d'Ethereum
  • Recherche ouverte
  • Propositions d'amélioration d'Ethereum
  • Gouvernance d'Ethereum
(opens in a new tab)(opens in a new tab)(opens in a new tab)
  • À propos de nous
  • Éléments de la marque Ethereum
  • Code de conduite
  • Carrières
  • Politique de confidentialité
  • Conditions d'utilisation
  • Politique en matière de cookies
  • Contact de presse(opens in a new tab)